colocation sociale
©3F/Bruno Lévy

Notre engagement social

La mission de 3F est une mission de proximité augmentée, centrée sur la personne. Prolongée par le numérique, elle est conçue et menée avec l’ensemble des parties prenantes, pour garantir un logement en accord avec les besoins.

Accompagner /1
Najat Abbadi, chargée d’accompagnement social chez 3F
Accompagnement social lié au logement : le partenariat entre 3F et l’Association des Cités du Secours Catholique
Najat Abbadi, chargée d’accompagnement social, nous présente le partenariat développé entre 3F et l’Association des Cités du Secours Catholique. Ce dispositif vise aussi bien à faciliter l’accès au logement que le maintien des locataires dans leur logement.
Accompagner /2
Najat Abbadi, chargée d'accompagnement social à Immobilière 3F ©3F/Caroline Bleux
Accompagnement social lié au logement : le relogement comme solution
Le travail d’accompagnement social lié au logement est d’abord un travail de terrain, au contact des locataires. Nous suivons aujourd'hui Najat Abbadi, chargée d’accompagnement social chez 3F, à la rencontre de deux familles en cours de changement de logement, solution pour des locataires en situation de vulnérabilité financière.
Médiation
Médiation pour problèmes de voisinage
Faire appel à la médiation pour apaiser les conflits liés aux nuisances sonores
Qui n’a pas connu de problèmes de voisinage, et en particulier de nuisances sonores ? Philippe Moreau, chef de secteur chez 3F depuis deux ans, nous présente le dispositif de médiation prévu par le bailleur social pour permettre une cohabitation apaisée entre locataires.
Insertion numérique
Gonesse : chantier d’insertion numérique avec lePoleS
À Gonesse, un projet pour lutter contre la fracture numérique et favoriser l’insertion professionnelle
Soutenir l’insertion professionnelle tout en luttant contre la fracture numérique ? C’est le pari que prend 3F avec l’association lePoleS. Zoom sur un projet innovant qui pourrait bien donner un nouveau souffle au quartier de la Fauconnière à Gonesse (95).
Réparation pénale /1
Martine Delfau, 3F
Un dispositif, porté par 3F, d’accompagnement par un gardien ou une gardienne de jeunes ayant fait l’objet d’une condamnation.
3F et la protection judiciaire de la jeunesse ont signé en 2016 une convention de partenariat visant à l’insertion sociale des jeunes en difficulté. S’inscrivant dans la droite ligne de l’action sociale de 3F, ce dispositif s’étend avec succès à différents départements franciliens.
Réparation pénale /2
Marc Niazaire, gardien 3F à Chilly-Mazarin (91)
Quand une décision de justice devient l’occasion d’un véritable échange : une expérience qui fait la différence.
Le premier épisode de cette série de reportages vous présentait le dispositif d’accompagnement de jeunes ayant fait l’objet d’une condamnation, mis en place par 3F en partenariat avec la PJJ. Pour en savoir plus, nous avons interrogé quelques-unes des personnes volontaires pour participer à ce dispositif.
Créer l'emploi /1
3F aide à la création d'entreprise
3F, partie prenante des projets d’aide à la création d’entreprises
Favoriser l’accès à l’emploi dans les quartiers prioritaires en stimulant l’aide à la création d’entreprises, c’est l’une des missions que se donne 3F. Mais pour la mener à bien, pas question de travailler de manière isolée. Créer des synergies avec l’ensemble des structures impliquées dans le développement économique d’un territoire est primordial. C’est le sens du partenariat que 3F construit aujourd’hui avec la région Île-de-France.
Créer l'emploi /2
Fatma Mahadjebia
Aide à la création d’entreprises : lancement imminent de la phase opérationnelle !
Le partenariat lancé par 3F avec la région Île-de-France pour l’aide à la création d’entreprises est sur le point d’entrer dans sa phase opérationnelle. Genèse du projet, objectif et légitimité du bailleur social : Fatma Mehadjebia, chargée de mission gestion sociale et urbaine chez 3F, revient pour nous sur un partenariat aux formes multiples en constante recherche d’adéquation avec les besoins des personnes concernées.
Situation prioritaire
Situations de relogement prioritaires
Handicap, problèmes de santé, mobilité professionnelle, difficultés financières, violences conjugales, âge avancé ou sur-occupation : des motifs prioritaires de changement de logement social sur lesquels 3F s’engage.
Les trajectoires de vie des personnes, des familles peuvent parfois prendre un tournant nécessitant un changement de cadre de vie. 3F s’engage pour trouver un logement adapté aux besoins et aux situations de tous et toutes.
Santé mentale
Santé mentale
Santé mentale : des solutions concrètes au service des locataires.
En tant que bailleur social, 3F s’engage au service de ses locataires souffrant de troubles psychiques, en sensibilisant ses équipes de terrain et en menant des actions pilotes à l’échelle nationale.
Aide aux seniors
« Coup de pouce seniors »
« Coup de pouce seniors » : des services à la personne qui changent le quotidien.
Adapter l’accompagnement de ses locataires au fil de la vie fait partie intégrante de la manière dont 3F perçoit sa mission sociale. Pour les locataires de plus de 75 ans, cette ambition s’exprime par le dispositif « Coup de pouce seniors ».
Colocation solidaire
Quand logement rime avec engagement
Colocation solidaire : quand logement rime avec engagement.
Donner un coup de jeune au cœur d’un quartier populaire de Villeneuve-d’Ascq (59) : c’est le défi que s’est lancé en 2017 Jean-Jacques Thammavong, gérant de patrimoine chez 3F Nord-Artois, en contribuant à la mise en place un projet de colocation solidaire.
Recycler, intégrer !
“Ma Petite Proxi’clerie”, une recyclerie de proximité à Fécamp (76).
Recyclerie : plus que recycler, intégrer !
Mêler développement durable, insertion sociale et transmission de savoirs au sein d’un même projet : ce défi difficile est pourtant relevé par “Ma Petite Proxi’clerie”, une recyclerie de proximité à Fécamp (76).
Égalité des chances
Nos Quartiers ont des Talents
Nos Quartiers ont des Talents : des marraines et parrains pour l’insertion professionnelle.
En 2013, 3F s’est rapproché de l’association Nos Quartiers ont des Talents. Le principe ? Parrainer des jeunes des quartiers prioritaires à l’issue de leurs études, en les aidant dans leur insertion professionnelle. Cinq ans plus tard, le bilan pour l’emploi des jeunes parle de lui-même.