Immobilière Basse Seine

Présentation

  • PARC DE LOGEMENTS
  • OFFRE HLM
  • PROJETS DE RENOVATION

Avec sa société Immobilière Basse Seine, 3F développe le logement social en Normandie.

Un parc de logements sociaux

Immobilière Basse Seine est l’une des sociétés de 3F, entreprise n° 1 du logement social en France.

Elle gère près de 14 000 habitations à loyer modéré en Normandie. Cela fait d’elle une intervenante majeure du secteur HLM dans la région.

Immobilière Basse Seine est implantée dans trois départements et 51 communes normand·e·s, parmi lesquelles :

  • Rouen ;
  • Le Havre ;
  • Val-de-Reuil ;
  • Notre-Dame-de-Gravenchon ;
  • Fécamp ;
  • Caen.


En 2016, Immobilière Basse Seine a accepté 2 077  dossiers de nouveaux locataires.

Une offre HLM étoffée

Le parc de résidences locatives sociales géré par Immobilière Basse Seine se développe pour répondre aux besoins du territoire. En 2016, 345 nouveaux logements ont ainsi été mis en service en Normandie.

La politique de construction de 3F vise à :

  • étoffer le nombre de logements dans les zones où la demande est la plus forte,  comme les agglomérations de Rouen et Caen ;
  • accompagner le renouvellement de l’offre d’habitat dans les centres-villes, comme à Fécamp et Port Jérôme-sur-Seine.

Des projets de rénovation urbaine

Immobilière Basse Seine joue un rôle majeur dans la politique de rénovation urbaine en Normandie.

Elle investit en moyenne près de 20 millions d'euros chaque année dans la réhabilitation de ses logements sociaux. Les travaux engagés visent notamment à optimiser les performances thermiques des résidences pour :

  • offrir aux locataires confort et maîtrise des charges ;
  • préserver l’environnement.

 

Par ailleurs, Immobilière Basse Seine a participé à 8 opérations conduites dans le cadre du PNRU (programme national de renouvellement urbain). Objectif ? Transformer durablement certains quartiers. Ces opérations lui ont permis de rénover 25 % de son patrimoine immobilier.

 

Bon à savoir

Immobilière Basse Seine favorise l’accession sociale à la propriété en menant une politique volontariste de vente de logements.