Solution 3F Residetapes

Publié le 08/07/2019

Lien emploi-logement : immeubles en transition pour les salariés du Grand Paris Express

PLus de 5 000 personnes travaillent aujourd’hui sur les chantiers du Grand Paris Express. Nombre d'entre elles sont en situation de grande mobilité, venant d'autres régions ou de l'étranger, pour y exercer leurs compétences. Comment les loger à proximité des chantiers alors que la région Île-de-France connait une très forte tension immobilière ? Depuis mai dernier à l’Haÿ-les-Roses (94), Immobilière 3F et Résidétape proposent une solution innovante : des logements sous forme d’occupation temporaire dans des bâtiments voués à la démolition.

À l’Haÿ-les-Roses (94), à quelques pas du chantier de la future station de métro « Trois Communes », trois immeubles d’Immobilière 3F seront démolis d’ici 2022 dans le cadre du Nouveau programme de rénovation urbaine (NPNRU) du quartier Lallier-Bicêtre.

Plutôt que de laisser les logements vacants suite au relogement des locataires, Immobilière 3F a choisi de les mettre gratuitement à la disposition de Résidétape sous forme d’occupation temporaire.

 

Des logements "prêts à habiter"  à proximité des chantiers

Du 2 pièces au 5 pièces, les logements sont rénovés, avec le soutien financier d’Action Logement Services, entièrement meublés et équipés (internet, vaisselle, linge de maison...) et proposés aux salariés des chantiers du Grand Paris Express pour une durée d’occupation flexible devant leur permettre de réaliser leur mission en Île-de-France.

 

Jusqu'à 100 salariés du BTP logés sur le site 

Lancée en mai dernier, avec 10 logements d’Immobilière 3F (représentant 16 places) aujourd'hui mis à disposition gratuitement auprès de Résidétape, cette solution a déjà permis à une quinzaine de salarié·es des entreprises du bâtiment d’être logé·es à proximité de leur lieu de travail.

Dès fin septembre, quatre logements supplémentaires seront disponibles, portant le nombre de places à 26.

Jusqu’à 100 personnes pourraient être accueillies dans cette résidence d'ici à sa démolition afin de répondre aux besoins des salarié·es en mobilité.

 

Une expérience pilote bientôt déployée sur d’autres sites

Prochaine étape à Champigny-sur-Marne (94), dans le quartier du Bois-l’Abbé : d’ici le début du mois d’octobre, trois premiers logements seront mis à la disposition de salariés du Grand Paris Express par Résidétape au sein d’un immeuble 3F de 80 logements sociaux devant être démolis dans le cadre du NPNRU.

 

3F Résidétape Hay-les-Roses

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hay les roses